La crise a promu les abonnements payants partout dans le monde

Edition n°1 - 23 juin 2020 - Bonnes pratiques, usages, tendances, business, outils...

▶️ LE FOCUS : comment la crise du coronavirus a dopé les abonnements, mais pas pour tous

Les abonnements numériques ont bénéficié d’une forte hausse entre février et avril 2020, mais cette nouvelle ressource ne compense pas la chute des revenus sur le papier et la publicité.

C’est ce que révèle le rapport du Reuters Institute paru le 6 juin. Le contexte d’urgence sanitaire et le besoin d’informations fiables a dopé les abonnements partout dans le monde (+3 à 4 points en 2020). Les problèmes de distribution de la presse papier ainsi que les offres d’essai ou d’abonnements à tarifs réduits ont accentué la tendance.

Mais les revenus numériques n’ont pas compensé le déficit des revenus provenant de la publicité (une chute de plus de 50%) et des ventes papier (+ de 45% de repli pour la presse quotidienne et magazine en mars).

Sur l’ensemble de l’année, on note une progression du nombre d'abonnés en ligne qui est parfois liée au contexte politique (opposition à Trump ou Johnson), mais aussi au durcissement des paywalls et l'accès aux contenus gratuits.

L'examen international des stratégies d'abonnement confirme la règle du "the winner takes all", avec une majorité de lecteurs ne possédant qu'un abonnement payant, tourné vers une marque média dominante.

👉 Lire la synthèse commentée du rapport Reuters
👉 Le rapport complet de Reuters (pdf 122 pages en anglais)


▶️ Les 3 liens incontournables de la semaine


🎁 Le bonus : l’application de la semaine

Photopea est le digne héritier de Pixlr qui a réduit ses fonctionnalités gratuites.

Ce puissant éditeur graphique en ligne peut en partie suppléer Photoshop si vous ne l’avez pas installé, ou si vous travaillez d’un autre poste. Vous y retrouverez la palette d’outils, les calques, les filtres et même l’export en PSD. Bénit soit Photopea.


Si cette newsletter vous a plu, vous pouvez vous y abonner en cliquant le bouton ci-dessous. Et n’hésitez pas à la partager :)

A la semaine prochaine !