La défiance, un problème de dissonance morale ?

Edition n°38 - 20 avril 2021 - Bonnes pratiques, usages, tendances, business, outils...

▶️ FOCUS : la défiance vient-elle d’une presse trop libérale par rapport aux citoyens américains ?

  • Les citoyens américains ne partagent pas les valeurs des journalistes. C’est la conclusion d’une étude menée conjointement par The Center for Public Affairs Research et The American Press Institute.

    Les chercheurs ont identifié les cinq principales valeurs journalistiques :

    • Révéler les faits pour rapprocher de la vérité

    • Surveiller les puissants (être un contre-pouvoir)

    • Améliorer la transparence de la société

    • Donner la parole aux plus faibles

    • Pointer les problèmes pour aider à les résoudre

    A part la première proposition qui remporte 67% des suffrages des Américains, seules 11% des personnes interrogées sont d’accord avec les cinq missions ci-dessus. Et voici dans l’ordre, la popularité de ces assertions :

L’étude montre que l’adhésion à ces principes journalistiques dépend surtout des valeurs morales. Ceux qui valorisent le soin aux autres et la justice ont tendance à davantage respecter ces principes que ceux qui placent avant les valeurs de loyauté, de pureté ou d’autorité.

Cette étude accrédite donc l’idée que les journalistes soutiennent une vision plus libérale - au sens anglo-saxon - que la majorité des électeurs américains. La défiance croissante s’expliquerait donc par cette divergence de fond.

Plus intéressant encore, les chercheurs montrent que présenter les informations en donnant une place plus équilibrée aux valeurs “loyauté” et “autorité”, plus conservatrices, renforce la confiance des sceptiques.

L’étude rappelle aussi que la baisse de confiance en les médias a débuté avant Internet et les réseaux sociaux. Cette confiance avait chuté de 17 points, entre 1972 et 2000, passant de 68% à 51%. Période de dérégulation du câble qui avait mis fin à l’obligation d’impartialité et d’équilibre du temps de parole au sein de l’audiovisuel.

La 2e vague de défiance s’est produite entre 2000 et 2020 et montre une chute de 11 points, de 51% à 40%, portée par l’électorat républicain. La confiance des Républicains est tombée de 47% à 10%, quand celle des démocrates augmentait de 53% à 73% !

👉 Lire l’étude passionnante dans son intégralité

Share


▶️ 3 liens incontournables de la semaine

  • Marc Feuillée, patron du Groupe Figaro-CCM Benchmark défend l'outil Suscribe with Google qu’il considère comme une dépendance moins dangereuse qu’Apple.

    SWG permet à un utilisateur qui dispose d'un compte Google de s'abonner au média partenaire par ce biais, sans “friction”. L’outil renseignera en effet automatiquement ses informations de connexion et ses coordonnées bancaires, si celles-ci sont déjà renseignées dans Google.

    “L'applicatif, c'est aujourd'hui 50% du parc d'abonnés de la plupart des médias français et c'est Apple qui s'arroge la part la plus importante de ce parc. C'est vraiment problématique, Apple nous reversant simplement 70% de ce que ces derniers lui ont payé” explique Marc Feuillée.

  • Pour les médias, les notifications (pushs) sont devenues stratégiques. Les médias français envoient en moyenne une dizaine d’alertes par jour, contre une ou deux il y a dix ans. Et la crise sanitaire semble accentuer la tendance. Le nombre de notifications envoyées par les médias dans le monde a augmenté de 43 % entre février et mars 2020. Les alertes sont aussi une manière de promouvoir les abonnements. Les utilisateurs des applis sont plus engagés que la moyenne et donc les plus enclins à s’abonner. 


▶️ En bref, dans les médias


🎁 BONUS : enregistrez votre écran

RecordScreen permet d'enregistrer l'écran, afin de filmer par exemple son navigateur web. Un outil très pratique, qui évite d'avoir à installer quoi que ce soit.

Nos prochaines formations ESJ PRO :


Cette info-lettre vous a plu ? Pour la recevoir tous les mardi matin, indiquez votre e-mail ci-dessous. Vous avez aussi le droit de la partager :) A bientôt !