Le retour de l'interaction "augmentée"

Edition n°37 - 13 avril 2021 - Bonnes pratiques, usages, tendances, business, outils...

▶️ FOCUS : Les journaux mettent enfin des moyens sur l’interaction et le développement de communautés

En France, le rachat de Rue89 par L’Obs en 2011 avait sonné la fin de l’expérience (et utopie) participative. Le site du news magazine avait progressivement absorbé les contenus du pure-player sous forme de rubrique. Exit la communauté.

Au niveau mondial, de nombreux médias décidaient eux aussi de fermer les commentaires sur leur site, déçus de leur mauvaise qualité : The Atlantic (2012), CNN et Reuters (2014), Bloomberg et Wired (2015)…

En 2017, l’Express-Roularta, en pointe pourtant jusque-là dans l’information co-construite, y mettait un terme.

D’où mon appel l’année suivante à ne pas jeter le bébé de l’interaction avec ses lecteurs avec l’eau du bain des trolls. Surtout au moment où les communautés se révélaient un puissant moteur au modèle de l’abonnement, devenu dominant.

👉 Voir ma présentation (pdf) de novembre 2018 pour le Geste.

Je ne suis manifestement pas le seul à avoir fait ce constat. Ces dernières années, plusieurs journaux ont décidé de retisser un lien plus étroit avec leurs lecteurs. C’est le cas de LaVoix du Nord qui dès 2018 a crée un groupe Facebook d’entraide et de réponses aux internautes.

Ouest France, plus récemment, a crée une rubrique où le journal répond aux questions que lui posent les lecteurs et pour valoriser leurs témoignages ou photos.

Grosse évolution : la possibilité de commenter sur le site est souvent réservée aux abonnés, ce qui permet de renforcer l’attractivité de son offre payante comme sur Médiapart ou Le Monde. C’est aussi un outil de modération efficace qui écarte les propos anonymes les plus violents.

Le quotidien du soir met aussi l’accent sur la transparence de son fonctionnement et financement via sa rubrique Le Monde et vous et des directs de questions-réponses

Le Parisien propose également d’aller au delà des commentaires réservés aux inscrits. Le 13 avril 2021, le quotidien lance une nouvelle rubrique participative “Lettre ouverte à” qui invite ses lecteurs à lui suggérer des idées de questions.

De fait, les commentaires de la masse anonyme ont en grande majorité migré sur les plateformes sociales. Une bonne nouvelle finalement car cela permet de recréer des espaces d’échange moins fréquentés certes, mais plus apaisés.

Share


▶️ 3 liens incontournables de la semaine


▶️ En bref, dans les médias


🎁 BONUS : optimiser le référencement naturel de ses textes

Yourtext Guru : choisissez les bons mots pour gagner des places dans les moteurs de recherche. Vous éviterez bien sûr de survendre vos contenus ou de déformer artificiellement vos titres pour être mieux classé… 😇 👌


Nos prochaines formations ESJ PRO :


Cette info-lettre vous a plu ? Pour la recevoir tous les mardi matin, indiquez votre e-mail ci-dessous. Vous avez aussi le droit de la partager :) A bientôt !